Latest Health and Life News - Afagoals

Pascal Olmeta: this elephant hunting video that pursues him

0 80

En 2012, Pascal Olmita a été photographié lors d’un safari au Zimbabwe et l’ancien footballeur est vu en train de tuer un éléphant. Une vidéo qu’il tente de supprimer depuis sa sortie. Selon des informations parues dans plusieurs journaux du 12 décembre 2020, il vient de condamner les preuves qu’il a publiées sur Internet.

Former France goalkeeper Pascal Olmita will certainly find it difficult to erase these images from people’s minds. In 2012, he was photographed in Africa in camouflage with a rifle in his hand, killing an elephant in cold blood. The safari organizer uploaded the shocking video. He followed him as he progressed unscrupulously forward, on the advice of his guide, to reduce his suffering and eliminate him by shooting him in the back of his neck. Show highlight: Pascal Olmita posed satisfied in front of a mushroom carcass.

While anger quickly began to grow in the same year on the side of animal rights groups, Pascal Olmita was justified at the time by ensuring that elephant hunt was used “to mitigate the risks posed by the overpopulation of” Zimbabwean elephants. ”

If he had succeeded in removing the said video from YouTube, he would have remained on Dailymotion and Twitter, with more and more Internet users specifically streaming it on December 12, 2020. Why is this renewed interest in the issue? According to several magazines, Pascal Olmita won his case in court against Christophe Moreau, the guide who accompanied him on his trip and the report’s author. He was suing him for “violating privacy and image rights” and demanded damages of 111,000 euros.

Pour sa défense, Christophe Moreau a expliqué que l’ancien footballeur lui avait donné l’autorisation de diffuser ce reportage et que les faits avaient été soumis à prescription, Pascal Olmita ayant porté plainte plus de 5 ans après la mise en ligne de la vidéo. Mais comme le révèlent les médias, la justice a finalement été rendue en faveur de ce dernier, qui s’est vu octroyer 5 000 euros pour préjudice moral et 4 000 euros pour les frais de procédure judiciaire.

Même s’il obtient un jugement positif, les internautes ne sont pas prêts à passer l’éponge.

Hugo Clément reprend l’affaire


Le journaliste Hugo Clement, l’un des défenseurs des animaux notoires, est l’une des nombreuses personnes qui ont partagé le rapport. Dans un post du 12 décembre 2020 sur Instagram, il déclare: «Pourquoi republions-nous cette vidéo aujourd’hui? Car, selon plusieurs journaux, Pascal Olmita a intenté une action en justice contre le guide qui a publié les photos et le condamne désormais.» Il disparaît jusqu’à ce que l’on oublie ce qu’il a fait car il a indiqué que «beaucoup Des partenaires commerciaux “lui ont tourné le dos”, estimant qu’un tel partenariat aurait des conséquences désastreuses sur leur image.

Avant de poursuivre: “Il ne s’est jamais excusé d’avoir tué cet éléphant, soulignant que ce harcèlement est légal et bénéfique” pour “réguler” la population de python au Zimbabwe.

Leave a Reply

%d bloggers like this: